6 techniques d’aquarelle, que chaque aquarelliste doit savoir

Les techniques de peinture à l’aquarelle
Certains voient l’aquarelle comme un médium élémentaire, un matériau d’entrée de gamme pour artistes inexpérimentés. Cela est un jugement injuste – l’aquarelle est en fait une des peintures les plus polyvalentes et les plus agréables avec un potentiel pour la créativité énorme.

Dans cet article, nous allons passer en revue quelques techniques de peinture à l’aquarelle, et vous enseigner ce que vous devez savoir pour les utiliser!

6 techniques d aquarelle

6 techniques d’aquarelle, que chaque aquarelliste doit savoir

Technique n ° 1 – un Aplat

Apprendre à faire un aplat est la première des techniques à maîtriser à l’aquarelle. Un aplat est juste une surface lisse, une même couche d’aquarelles.
Il vaut mieux pour cela utiliser un gros pinceau, au dû moins un pinceau avec une forte rétention d’eau, autrement vous serez obligé de recharger le pinceau et l’on verra la trace de votre raccord à ce moment-là, c’est pour cela que cette technique est quelque peu difficile.
Il suffit de mouiller votre pinceau avec de l’eau et de la peinture, et de passer la brosse dans une ligne droite à travers votre page, l’application avec une  pression douce sur le pinceau.
Chargez beaucoup votre pinceau avec une quantité de peinture et d’eau, et continuer ce mouvement, qui se chevauche très légèrement la ligne en bas à gauche par votre coup de pinceau précédent, et en utilisant la même pression.
Si c’est fait correctement, cela devrait produire une couche uniforme de peinture, couvrant une large surface. C’est difficile, mais avec la pratique, vous arriverez vite à de très bons résultats.

6 techniques d'aquarelle

Photo Atelier @Canson

Technique n° 2 – Le dégradé

La technique de lavage graduée est un cran au dessus de l’aplat en termes de difficulté.
Au lieu de pure précision, vous aurez besoin d’un peu de retenue ainsi, depuis un lavage graduée – comme son nom l’indique – éclaircit progressivement la saturation à chaque course horizontale.
L’idéal, vous préparer, un premier mélange, nous démarrerons par la nuance la plus foncée.
Posez votre aplat comme nous l’avons ci-dessus, puis rajoutez de l’eau à votre premier mélange, ce qui va l’éclaircir un peu, et posez votre deuxième aplat, et ainsi de suite jusqu’à l’obtention d’un dégradé parfait.
En fonction de votre dégradé, du plus foncé au plus clair ou du plus clair au plus foncé, vous rajouter, soit de l’eau soit de la couleur.
Si vous rencontrez des difficultés au départ, ne vous inquiétez pas, j’ai jeté quelques feuilles à la poubelle, avant d’y arriver.

Technique n ° 3 – mouillé sur mouillé

Cela est une autre des techniques de peinture à l’aquarelle la plus élémentaire, et elle donne si elle est parfaitement maîtrisée, des effets flous, particulièrement intéressants.
Pour cette technique, vous aurez besoin d’un vaporisateur d’eau et une éponge. Commencez par pulvérisation d’une quantité d’eau sur votre papier, et en prenant une éponge, vous allez mouiller complètement votre feuille.
Certains artistes vont jusqu’à tremper leur feuille de papier dans la baignoire.
Puis peignez dessus !
Si vos aquarelles sont suffisamment humides, elles vont se propager  légèrement, nous disons quelles vont fuser  vers l’extérieur à chaque coup de pinceau. Cela crée un beau mélange flou de peintures qui est idéal pour les milieux ou les premiers plans, particulièrement morose.

6 techniques d aquarelle

Technique n ° 4 – pinceau sec

Presque à l’opposé de la technique « mouillé sur mouillé », la technique du pinceau sec utilise de la peinture majoritairement sèche sur une surface sèche.
Pour cette technique, il vaut mieux utiliser une brosse dure, et bien sèche, et elle est recommandée pour une utilisation sur des objets au premier plan, ou des éléments de la proéminence dans le fond.
Vous posez ce que l’on appelle des arrachés sur votre papier.
C’est particulièrement le cas si vous utilisez des techniques de l’aquarelle humide pour le reste de votre peinture. La netteté des portions de pinceau sec se démarquer de manière significative contre le doux regard imbibé du reste de votre peinture.

Technique n ° 5 – des techniques de pulvérisation

Si vous avez envie d’imiter un jour les peintures modernes de Jackson Pollock, vous pouvez utiliser un gros pinceau plat ou une brosse à dents pour créer des effets barbouillés, pulvérisés dans vos peintures.
Il vous suffit de tremper une vieille brosse à dents dans de la couleur, et vous ramenez les poils vers vous, en reprenant leur place, ils vont projeter des éclaboussures sur votre œuvre.
Attention modérez-vous, car trop c’est trop comme on dit.
Pour plus de contrôle, vous devriez d’abord tester cette technique sur un morceau de papier blanc. Pour encore plus de contrôle, testez à la fois sur un morceau de papier sec, et des morceaux de papier légèrement humide. De cette façon, vous pouvez voir les effets produits, sur les deux supports.

Technique n ° 6 – Levée couleur ou l’épongé

Au lieu d’utiliser une brosse, vous pouvez aussi utiliser des bouts de tissus ou une éponge (vous trouverez des éponges adéquates dans les magasins beaux-arts).
Deux techniques, soit vous passez un aplat de couleur et vous l’enlevez avant séchage à l’aide d’un bout de tissu ou d’une éponge, soit vous appliquez à l’aide d’un bout de tissu ou de l’éponge, de la peinture sur votre papier.
Cela ajoute une douceur à vos peintures qui peuvent être utilisés pour créer des effets intéressants, pour des scènes ou des objets comme des nuages ​​impressionnistes, ou  des plans d’eau.
En raison de la façon dont le matériel tissulaire soulève la couleur et l’eau hors de la page, cette technique peut également être utilisée pour créer des effets d’éclairage doux, comme des rayons de lumière ou de brouillard.

2 Discussions on
“6 techniques d’aquarelle, que chaque aquarelliste doit savoir”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Télécharger Gratuitement
Mon guide pour débuter à l'Aquarelle
  • Comment choisir son Papier ?
  • Comment choisir ses couleurs ?
  • Tester ses couleurs ?
  • Tester la transparence de vos couleurs ?
  • Tester la valeur de vos couleurs ?
Avant de partir recevez gratuitement le guide du débutant à l'aquarelle
Merci et Bonne Lecture !
A tout de suite sur le Blog !